vendredi 22 janvier 2016

Un islam antidote à l'obsession musulmane de l'extrême droite (et des autres)



[RésistanceS.be – Vendredi 22 janvier 2016- Première édition : page du groupe Facebook de RésistanceS.be, le samedi 16 janvier 2016]




A RésistanceS.be, nous avons lu, samedi dernier, avec un grand intérêt la très intéressante interview de Noureddine Smaili, le président de l'Exécutif des Musulmans de Belgique, publiée dans les colonnes du quotidien L'Echo de ces 16 et 17 janvier (page 8).

Les propos de ce dirigeant musulman belge sont un véritable antidote aux discours anti-islam et antimusulmans véhiculés par l'extrême droite, d'autres forces politiques ou courants de pensée.

Voici quelques extraits de l'interview de Nourreddine Smaili :

  • « J'estime qu'il faut éviter et refuser la victimisation des musulmans et respecter la loi belge, les valeurs européennes et les droits de l'Homme. Je suis très clair par rapport à cela ».

  • « Il y a une petite poignée de gens qui essayent de perturber ce vivre ensemble. »

  • « À Bruxelles, il y a parfois un certain esprit de supériorité qui règne. Moi, quand je suis devenu président de l'Exécutif, j'ai tout de suite dû faire face à quelques Bruxellois qui m'ont dit: vous allez avoir des problèmes avec nous. Ils se retrouvent à l'Exécutif des musulmans et aujourd'hui, ils nous cassent les pieds et ils bloquent les réformes que nous voulons entreprendre. Je suis très clair: le vivre ensemble prime, je vais à la synagogue, je vais à l'église. »

  • « Sur la reconnaissance des mosquées, il faut avancer: c'est une manière de mieux encadrer les imams, de les outiller pour combattre l'islam radical. Nous sommes favorables à ce que préconise par exemple le ministre Jean-Claude Marcourt: un institut de formation pour les imams. Je suis favorable à ce qu'on pousse toutes les mosquées à demander une reconnaissance. »

  • « Le financement en provenance de l'Arabie saoudite, nous avons une position très claire, nous n'acceptons pas cela. Je n'ai rien à faire du wahhabisme et du salafisme, je ne souhaite pas que cela s'implante en Belgique. Nous voulons un islam modéré, un islam ouvert et qui respecte les autres, croyants ou non croyants. »


MANUEL ABRAMOWICZ
Membre de la rédaction de
RésistanceS.be







SUR CE SUJET LIRE LE DOSSIER
En février 2012, le journal antifasciste RésistanceS.be recensait dans un dossier complet l'ensemble de ses articles déjà publiés et autres interventions pour dénoncer les manipulations de la propagande antimusulmanes orchestrées par l'extrême droite.


CE DOSSIER SE CONSULTE ICI





© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Vendredi 22 janvier 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI