mercredi 24 février 2016

Ce mercredi soir une conférence du négationniste Irving a été empêchée à Anvers


[RésistanceS.be – Mercredi 24 février 2016]

INFO EXCLUSIVE AFF/VERZET & RESISTANCES.BE  Des membres de la rédaction du journal en ligne « Verzet », le partenaire en Flandre de RésistanceS.be, étaient présents, ce mercredi soir à une conférence confidentielle du négationniste d'extrême droite anglais   David Irving. Elle fut pour finir annulée. Mais, ce vendredi, il devrait être de retour à Knokke-Heist...



Organisée de manière totalement confidentielle (seuls ses partisans en Belgique y furent conviés), ce mercredi soir, à Anvers, David Irving (77 ans), personnalité d'extrême droite d'outre-Manche et auteur de nombreux livres historiques en faveur de l'Allemagne nazie et relativisant, révisant ou niant ses crimes commis durant la Deuxième Guerre mondiale, devait donné une conférence dans un hôtel de la ville de Bart De Wever.

Informés par un « vent favorable », des membres d'organisations juives anversoises se sont présentés dans la salle où devait se tenir la conférence du propagandiste négationniste anglais pro-nazi.

En apprenant la véritable identité politique de son client anglais, la direction de l'hôtel a directement décidé d'annuler sa conférence pour des raisons de sécurité. David Irving qui devait également logé, cette nuit, dans cette hôtel d'Anvers a été prié de le quitter manu militari.


Déjà à Bruxelles, vendredi à Knokke

Il y a quelques jours, le même Irving avait tenu une autre conférence confidentielle, devant ses fans, à Bruxelles. Dans notre capitale, il faut savoir qu'il bénéficie d'un réseau de soutien au sein même du Parlement européen, en particulier auprès d'un député d'extrême droite allemand. Ce réseau est notamment constitué du dirigeant-fondateur du mouvement « national-solidariste » belge NATION.

Ce vendredi, le même David Irving est au programme d'une autre conférence qui devrait avoir lieu à Knokke-Heist.

La présence de ce négationniste anglais sur le territoire belge confirme que notre pays reste l'une des principales plaques tournantes de la tendance la plus radicale de l'extrême droite européenne.

M.AZ / rédaction de RésistanceS.be






PLUS D'INFORMATIONS


Sur le journal en ligne
de notre partenaire
flamand « Verzet » (AFF)
(en néerlandais)

CLIQUEZ ICI



© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Mercredi 24 février 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI