mercredi 6 juillet 2016

Le retour des néonazis de Blood & Honour en Belgique ce samedi ?



[RésistanceS.be – Mercredi 6 juillet 2016]



INFO DE NOTRE PARTENAIRE FLAMAND – Après plusieurs années d'inactivité, la « division Vlaanderen » de l'organisation néonazie Blood & Honour organise un nouveau concert en Flandre. Les combattants de la « race blanche » sont toujours actifs.


Notre partenaire flamand, le blog antifasciste « VERZET » (AFF), nous informe que samedi prochain, le 9 juillet, la « division Vlaanderen » de Blood and Honour (B&H) organisera un concert. Le lieu de celui-ci est tenu secret.


Il s'agit d'un retour dans notre pays de cette organisation internationale de skinheads néonazis d'origine anglaise, après plusieurs années d'absence officielle sur notre territoire. En septembre 2011, les divisions « Vlaanderen » et « Wallonie » de B&H avaient programmé la tenue d'un concert quelque part en Flandre. Suite aux révélations de RESISTANCES.BE, reprises par l'ensemble des médias (presse écrite, radio et télé), le concert fut annulé. Démontrant une fois de plus la nécessité de notre travail de journalistes d'investigation à destination du grand public, via les médias de masse.






« Esprit flamand » : de 1302 à l'occupation nazie

Le concert de ce samedi des naziskins flamands de Blood & Honour est organisé à l'occasion de la Fête de la communauté flamande. Son visuel d'invitation (reproduit ci-dessus) mentionne qu'il aura lieu dans « L'esprit de la Flandre depuis 1302 », année de la bataille des éperons d'Or, récupérée à des fins politiques par les nationalistes flamands. L'illustration est celle d'un défilé, en uniforme para-militaire, de collaborateurs nazis flamands durant l'occupation allemande de notre pays.

Il n'y a aucun doute, le concert de ce samedi sera un rendez-vous destiné aux néonazis de notre pays, ainsi qu'à ceux des pays limitrophes (Pays-Bas, France et Allemagne). Pour s'en convaincre, il suffit de voir encore la liste des groupes de musique qui s'y produiront.

Tout d'abord, il y a Légion Vit (
Légion blanche). Ce groupe suédois de musique « oi » (l'une de celles des skinheads) s'attaque dans ses chants guerriers aux démocrates, aux immigrés, aux juifs et aux communistes. Legion Vit estime qu'il faut pendre ou fusiller les ennemis de la « race blanche ». Il préconise également une nouvelle « solution finale ». L'une de ses chansons est titrée « Död au ZOG » (Mort à ZOG). ZOG ? Dans le langage codé des néonazis, d'abord des Etats-Unis, puis d'Europe, cet acronyme  désigne le « Zionist Occupation Government » (gouvernement d'occupation sioniste). L'utilisation du terme « sioniste » est faite ici pour ne pas dire « juif ».

A l'affiche du concert de Blood & Honour « Vlaanderen », il y a encore Stevie, chanteur d'extrême droite anglais qui participait il y a deux ans encore à une commémoration en l'honneur d'Adolf Hitler proposée par la division néerlandaise de Blood and Honour. Pour finir, la troisième tête d'affiche pour samedi prochain est les Fighters Dixie Hungarian Freedom, dont l'un des membres officie aussi comme chanteur de la Vérszerzödes (Association du sang)




Le come-back de B&H Vlaanderen


Ce concert de la division flamande de B&H confirme sa réactivation qui avait déjà été observée une première fois, en février dernier. Cette division fait partie du « courant traditionnel » (« canal historique ») de l'organisation néonazie skinhead internationale. Il faut en effet savoir que B&H avait implosé, il y a quelques années, en deux clans ennemis. Donnant lieu à la création de dissidences, comme l'organisation B&H-Combat 18 (Adolf Hitler) ou la Racial volunteer force (RVF).

En parallèle, à B&H Vlaanderen (du « canal historique »), un nouveau groupe néonazi, lié à B&H-Combat 18 (dissidence de Blood & Honour), s'est encore récemment implanté en Flandre et aux Pays-Bas. Il s'agit de l'Aryan Strike Force. En avril, un de ses militants s'est fait remarqué sur les antennes de la VTM (télévision privée flamande) lors d'une manifestation du mouvement antimusulmans PEGIDA dans les rues d'Anvers (voir à ce sujet notre article Des néonazis dans la manifestation Pegida. Aucun problème).

En Wallonie, des naziskins se revendiquent également de Blood and Honour. Depuis les années 1990. En septembre 2011, une « division Wallonie » avait même officiellement vu le jour, mais après nos révélations sur sa création, dut repasser en clandestinité. A la date d'aujourd'hui, la « division centrale » de l'organisation néonazie, installée en Grande-Bretagne », reprend toujours dans sa liste de ses divisions implantées à l'étranger, celle de « Wallonie » (comme le montre notre illustration ci-dessous). 







Ce samedi 9 juillet, quelque part en Flandre, les néonazis de notre pays et leurs « kamarades » du Nord de la France, des Pays-Bas ou d'Allemagne, pourront faire hurler leur fierté d'être de « race blanche » et leur haine des étrangers. Sans aucun soucis ?

Pour rappel, dans les années 2000, des organisateurs de concerts en Flandre de Blood & Honour furent sévèrement condamnés pour de tels faits.



Tatiana VERTAELENS
Membre de la rédaction de
RésistanceS.be
A
vec le blog flamand antifasciste Verzet (AFF)




PLUS D'INFOS SUR BLOOD & HONOUR ?
Articles du journal RésistanceS.be




> Meeting néonazi organisé en Flandre par des dissidents de Blood and Honour ?









> La Belgique reste une plaque tournante des « négateurs-nazis »





© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Mercredi 6 juillet 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI