mercredi 10 août 2016

Une section « Flanders » des Soldats d'Odin active à Hal




[RésistanceS.be – Mercredi 10 août 2016]



INFO EXCLUSIVE L'organisation d'extrême droite « Soldiers of Odin » est aussi présente dans notre pays. Après une première enquête de RésistanceS.be sur cette milice d'auto-défense, voici une nouvelle information exclusive. En plus de sa section « Belgium » (présente en Flandre et à Bruxelles) et « Belgique » (active en Wallonie), RésistanceS.be vous révèle l'existence des « Soldiers of Odin Flanders ».


Jeudi dernier, le journal RésistanceS.be publie une enquête sur l'implantation en Belgique des Soldiers of Odin (SOO), une « internationale anti-musulmane » d'extrême droite d'origine finnoise fondée en octobre 2015, selon sa notice de présentation proposée sur Wikipedia. Les SOO organisent des patrouilles d'auto-défense pour sécuriser les rues des dangers représentés, d'après leur propagande, par la présence de migrants, mais aussi d'islamistes radicaux.

Notre enquête sur cette organisation et ses « soldats belges » n'a pas plu à tout le monde. Elle a par exemple été mise en doute, comme par hasard, par le dernier secrétaire national du parti d'extrême droite « Front national » avant son auto-dissolution ordonnée par Marine Le Pen en personne. Nous y reviendrons en détail tout prochainement.


Exclu : Soldats d'Odin « Flanders »


Pour poursuivre notre enquête, après avoir reçu un « vent favorable » à propos de la présence de Soldats d'Odin à Hal, nous nous sommes directement rendus ce mercredi dans cette petite ville du Brabant flamand, située à une vingtaine de kilomètres de Bruxelles.

Après nous êtres rendus dans une zone de la vile qui nous avait été signalée en particulier, au bout d'un certain moment, nous sommes tombés nez à nez sur deux militants de l'organisation d'auto-défense d'extrême droite en question.

L'un portait, sur le dos de sa veste conformément aux directives des SOO, l'écusson officiel des « Soldiers of Odin Belgium ». L'autre avait lui aussi, sur la sienne, l'officiel signe de reconnaissance, mais « Belgium » y était remplacé par « Flanders », comme le montre, ci-dessous, la photo que nous avons pu prendre.


Jusqu'à aujourd'hui, il n'existait encore aucune trace de cette section « Flanders » des Soldats d'Odin. Y compris sur Internet. Néanmoins, nous avons trouvé son implantation dans la ville de Hal.





Les Soldats d'Odin belges s'organisent


Cette découverte confirme les conclusions de notre enquête. Les SOO s'implantent, se structurent et circulent dans les rues de villes belges au grand jour. Outre, une section néerlandophone se revendiquant comme « belge » (fondée en janvier de cette année) et une section wallonne (apparue en mars dernier), il existe désormais une section purement flamande.

Nous reviendrons prochainement sur ces « soldats » d'extrême droite qui semblent de plus en plus actifs en Belgique.


MANUEL ABRAMOWICZ
Membre de la rédaction de RésistanceS.be




A LIRE


NOTRE PREMIÈRE ENQUÊTE SUR LES SOLDATS D'ODIN



 

© Article du journal en ligne  RésistanceS.be | Bruxelles | Jeudi 10 août 2016 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be | RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOK ICI


C