vendredi 13 avril 2018

Vandalisme et croix gammées : le fils Jambon interrogé




[RésistanceS.be – 31 mars 2018]

BREVE –Une oeuvre d'art placée dans une église désacralisée du Limbourg a été détruite. Les auteurs ? Sans doute des intégristes catholiques. Connu pour ses liens avec une mouvance politico-religieuse radicale, le fils du Ministre fédéral de l'Intérieur et de la Sécurité, Jan Jambon (N-VA), a été interrogé par les enquêteurs.

Wouter Jambon a été interrogé pendant plusieurs heures par les autorités judiciaires, à propos d’actes de vandalisme dans l’église de Kuttecoven (Province du Limbourg) qui n'est plus en fonction. Une œuvre de qualité y a été détruite. Il s'agit de « La vache sacrée » de l'artiste Tom Herck. Plusieurs personnes, toutes membres d’associations catholiques, nationalistes et ultraconservatrices – wallonnes et flamandes –, ont été interpellées puis relâchées.

Sur les murs intérieurs de l’église, des graffitis ont été peints « Vive la croix », « Rex vaincra », et le nom de l'artiste en question accompagné d'une étoile de David et d'une croix gammées. La référence au mouvement d'extrême droite fondé et dirigé par Léon Degrelle, avant et pendant la Seconde Guerre mondiale, est évident. Ainsi qu'avec le nazisme et l'antisémitisme.


JEAN-PIERRE DE STAERCKE
Journal RésistanceS.be

© Article du journal en ligne  RésistanceS.be| Bruxelles | 31 mars2018 | info@resistances.be | Archives (1997-2014) : www.resistances.be| RésistanceS.be est aussi sur FACEBOOKICI